FLÉCHIR, ECHANGER, AGIR
LA SOLIDARITÉ, TOUT LE MONDE S'Y MET
ET ÇA MARCHE !
Please reload

Le point pour commencer...

Le Mali fait face à de grandes difficultés

L'insécurité installée dans le Nord et le centre du pays se  propage petit à petit vers le Sud. Le Burkina Faso est atteint et même le Nord du Cameroun. L'administration malienne  a du mal à faire face. Certains maires du centre quittent leur village, ainsi que des instituteurs et certaines familles, qui ont des membres  dans le Sud, les rejoignent, comme c'est le cas à Niéna.

Quelle est la place de Teriya Amitié Mali dans ce contexte et que faire ?

Les Conseil Départemental des Yvelines par sa cellule YCID, Yvelines Coopération Internationale et Développement, a réuni le 24 Novembre les associations  agissant au Mali, dont Teriya Amitié Mali.

Toutes les associations sont dans la même situation :

- Difficulté d'élaborer des projets et de les suivre sans y aller

- Seule une équipe solide sur place, dynamique et déterminée peut élaborer des projets adaptés et motivants et assurer l'avenir des relations d'amitié avec l'association partenaire.

L'équipe Teriya de Nièna, restructurée en 2019 mais constituée en grande partie  de correspondants qui connaissent bien et accompagnent les actions depuis longtemps est la meilleure solution possible compte tenu du contexte. Ses membres sont déterminés à maintenir la dynamique.

Alors qu'est ce qui va bien à Niéna ?

Les pluies, tardives cette année, ont défavorisé le maïs, élément de la nourriture quotidienne, mais la récolte de riz, source de revenus pour les femmes, a été généreuse.

La Classe du jardin d'enfants : Elle a subi un désordre, pas grave, pendant la saison des pluies et donc les vacances, due à un défaut d'installation d'une gouttière. Une fois cela réparé, la classe à repris à la rentrée et la Directrice et les enfants sont toujours aussi satisfaits du confort qu'ils y trouvent.

 La Radio Teriya :Elle est installée depuis 1992 dans une pièce du Foyer des jeunes. Grâce à ses revenus et  à des dons locaux, elle vient d'avoir son propre bâtiment, plus moderne et mieux protégé de la poussière. Accompagnée et développée par TAM, elle est complètement autonome depuis longtemps.

Le foyer des jeunes, construit par TAM en 1988, et dont les murs en banco tenaient bon mais les tôles, au bout de 30 ans, rendaient l'âme, sera bientôt remplacé par  un nouveau bâtiment, plus grand et mieux adapté, financé par un entrepreneur originaire de Niéna et construit par les jeunes des différents quartiers. Là aussi nous avons la grande satisfaction de voir pérenne et autonome, un des premiers projets soutenus par TAM

La maternité de Karangasso : Elle fut construite en banco avec l'aide de TAM en 1992. Autour de l'année 2000 elle fut remplacée, toujours par Teriya, par un bâtiment moderne mieux équipé pendant que l'ancien bâtiment abritait l'infirmerie. L'ensemble dépendait du Centre de Santé Communautaire  de Niéna, le CESCOM. Cet ensemble de Karangasso vient d'accéder au titre de CESCOM lui même ce qui implique d'avoir plus de moyens et un médecin nommé à sa tête. Une grande fête a eu lieu à cette occasion et les autorités ont mis en avant l'action déterminante de Teriya Amitié Mali.

Agroécologie. TAM finance en Février la venue pour 4 jours du formateur en agroécologie qui va constater sur place la mise en application de ses formations, dans les champs des 7 stagiaires qui les ont suivies en 2017. C'est une action qui rayonne car les voisins suivent de près les résultats de ces pratiques, pas si éloignées de celles de leurs ancêtres d'ailleurs.

L'UPA, Unité de Production Artisanale de farine Misola : Là aussi la situation générale au Mali est difficile. De nombreuses UPA au Nord et au centre ont dû fermer. Beaucoup d'ONG qui passaient de grosses commandes pour les populations déplacées sont parties. À Niéna la situation est calme. l'UPA de Niéna a été conçue pour améliorer l'état de nutrition des enfants localement. Le marché local, dans les arrondissements voisins et le Cercle de Sikasso devrait la faire vivre.

Après une formation approfondie à l'hygiène en Avril 2018, puis un aménagement de vitres pour éviter la poussière dans les salles de mélanges et d'ensachages, les femmes ont fait valider leurs sachets tests par le ministère de la Santé  avec succès. Elles en sont donc aujourd'hui au démarrage de la production.

Nous sommes déterminés à les soutenir de toutes nos forces jusqu'à ce que  la production et la commercialisation régulières soient bien établies. Cela nous demandera encore quelques investissements, en aménagements pratiques et en suivis de formations.

 

 

 

N'hésitez pas à nous soutenir

Nous vous en remercions chaleureusement.

 

 

 

La commune de Niéna au Mali 

compte 44 villages et 44500 habitants, essentiellement agriculteurs, dont 11000 à Niena. 

 

Teriya Amitié Mali, Association loi de 1901 de Solidarité Internationale (ASI), a créé depuis 32 ans un lien direct, amical et profond,  entre les Niénakas et les Bougivalais

 

Les objectifs :  

Accompagner les habitants de Niéna dans les grandes mutations actuelles, dans la construction de leur avenir, vers un développement maitrisé et durable.

Transmettre ici les connaissances acquises là-bas ;  faire connaître la réalité de la vie de cette commune d’Afrique de l’Ouest,

Mettre en évidence les enjeux de développement qui nous sont communs et nous enrichir mutuellement de nos cultures.

 

Le chemin à faire ensemble

Les efforts conjugués, ici et là-bas, portent sur l’ensemble de la vie locale.

Pour Teriya Amitié Mali la solidarité s’exprime entre pairs par des apports techniques et des échanges humains : Faciliter des liens et des formations, transférer des informations, des outils et du savoir-faire, lever des blocages, soutenir des projets, dans tous les domaines du développement :

Santé, éducation, culture, communication, vie des femmes, agriculture, artisanat, vie économique. 

Les Niénakas travaillent, expérimentent, produisent ; leur vie s’améliore, basée sur leurs propres ressources.

 

Les échanges

De 1985 à 2011 des membres de Teriya Amitié Mali et des jeunes se sont rendus chaque année à Niéna. Depuis début 2012 les voyages sont provisoirement suspendus pour des raisons de sécurité mais en 32 ans une relation forte s’est établie avec la population de Niéna. Les projets des Niénakas sont muris ensemble, avec la population, avec une équipe de correspondants et avec les autorités locales. Le lien est maintenu par un échange de mails et d’appels téléphoniques réguliers.

Notre vice-président Diakaridia Diallo, médecin malien originaire de Niéna, s'y rend plusieurs fois par an.

 

Les actions de coopération peuvent associer plusieurs partenaires, institutions, ONG  ou  fondations privées qui sont visibles dans le bas de page.

 

 

La situation géographique de Niéna

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Histoire de Niéna raccontée par Moussa Diallo

 

"A l'origine, la région de Niéna était habitée par des Bambaras. Au XVIème siècle, des Peuls, peuple d'éleveurs originaires d'Ethiopie et installés au centre Est du Mali, s'aventurent vers le Sud et découvrent cette région.

L'un d'eux se nomme Boubou Diallo. Venu de l'Est avec son troupeau, il épouse une femme Bambara et s'installe à N'djila, à une dizaine de kilomètres du site actuel de Niéna. Il est le premier Diallo au Ganadougou, le premier ancêtre.

Boubou a eu trois fils : Ouaténi Diallo de N'djila, Mamourou de Blendio et Lamini de Tiala. Dans la suite de la lignée, Ouaténi Diallo de N'djila a eu un fils nommé Ouéfa Diallo qui s'est installé sur des terres nouvelles, riches et fertiles, et y a fondé le village d'Aniéna devenu ultérieurement Niéna. Par "A nièna !"les villageois signifiaient qu'ils avaient  trouvé un lieu beau et bon.

Boubou Diallo est aujourd'hui appelé " Tchekoroba ", c'est à dire, " L'ancien ", car son prénom ne doit pas être prononcé, étant considéré comme divin, sacré.

C'est par débrouillardise et audace que les Diallo se sont imposés comme chefs du village face aux habitants bambaras, présents dans la région depuis longtemps. Aujourd'hui encore, cette famille domine par le nombre de gens qui portent ce nom et leur position hiérarchique. 

L'actuel chef du village de Niéna s'appelle Bakoulemi DIALLO"

 

Par la suite, l'histoire de Niéna se fera au gré des événements survenus dans le pays. La région connaîtra ses premières conversions à l'islam au XVIIème siècle et sera française pendant toute la durée du colonialisme (1898-1960).Le village a connu très peu de conflits internes, le coin étant tranquille et serein.

 

Quelques dates :

- 1er Mai 1898 : prise de Sikasso par les Français ( Sikasso est une grande ville du Mali située à  70 kilomètres à l'est de Niéna).- Octobre 1944 : ouverture de la première école à Niéna.

- 1945 : ouverture d'un centre de santé.

- 1960 : Indépendance du Mali ; Modibo Keita est le premier président élu.

- 1963 : Goudronnage de la RN 7 qui traverse Niéna et relie  Bamako à Abidjan. Il en découle une intensification des échanges permettant ainsi à Niéna de se développer.

- 1968 Moussa Traore abolit la constitution et instaure le parti unique

- 1991 Après une très longue période de manifestations étudiantes pacifiques, à Bamako Moussa Traore fait tirer dans la foule dont des femmes et des enfants ; il est destitué par le lieutenant colonel Amadou Toumani Touré  qui gère une transition.

- 1992 Alpha Oumar Konaré est élu démocratiquement président de la  République. De nombreux journaux arrivent à Niéna, les partis y ont leur représentant, la vie démocratique s'installe.

- 1998 : programme de décentralisation qui permet à Niéna de devenir chef-lieu d'une commune composée de 44 villages.

- 1999 : premières élections municipales

 

Depuis lors la ville ne cesse de se développer. Le village de Niéna est passé de 3800h en 1985 à 11800 En 2015 ; les jeunes de moins de 25 ans représentent 50% de la population.

Les événements de Côte d'ivoire ont ramené beaucoup de familles de là bas ; des banques se sont installées, un lycée privé. Un centre de santé de référence vient d'ouvrir, ainsi qu'un lycée d'état.

- 2013 le Conflit au Nord du pays n'a pas de répercussions trop sensibles sur Niéna qui est loin du centre des opérations à part le fait que la faiblesse de l'état  a eu des conséquences sur les budgets de l'administration et les salaires des fonctionnaires.   

Enfin, un conflit amène forcément des éléments douteux à circuler dans le pays et des éléménts isolés d'Ansar Edine essayent d'étblir un foyer jihadiste proche de la frontière de Côte d'Ivoire. Donc il est déconseillé actuellement de voyager au Mali, même dans le Sud. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2023 by BRO TIME. Proudly created with Wix.com

                     Ce sîte a été mis au point au point avec l'aide de "Passerelles et Compétences" par Caroline Morlat           

                     www.carolinemorlat.com

                     Le logo de Teriya Amitié Mali a été créé par Jo Saade : www.alcyos.org 

  • Facebook Social Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now
1987 la première pharmacie